Reikinoxe » Développement personnel » Combien faut-il prévoir pour une séance chez le psy?

Combien faut-il prévoir pour une séance chez le psy?

Bon nombre de personnes désirent s’engager dans une thérapie, mais n’arrivent pas à atteindre leur objectif à cause du coût de la séance. Il est important de noter que le tarif n’est pas le même chez tous les psychologues. Dans cet article, vous découvrirez quelques informations sur le prix d’une séance chez le psy. 

Combien coûte une séance chez le psychologue ? 

Que ça soit pour une thérapie comportementale, une thérapie cognitive, une sexothérapie, une thérapie de couple ou encore une hypnose, chaque consultation chez le psychologue à son prix.Cependant, le coût de la séance varie généralement entre 50 et 100 euros. En province, les tarifs pratiqués sont souvent inférieurs. 

La première séance chez le psy est-elle gratuite ? 

À ce niveau, il est important de souligner qu’il n’y a aucune règle. Il y a certains thérapeutes qui imposent au patient le paiement d’une facture à la première séance. 

En revanche, d’autres psy pensent que la première séance doit être gratuite afin de laisser le choix au patient de revenir ou non. Pour éviter les malentendus, l’idéal est de vous renseigner auprès du psychologue dès la prise derendez-vous.

Faut-il prévoir le coût de la thérapie ? 

Vous ne pouvez pas prévoir les dépenses auxquelles vous serez appelés à faire face quand il s’agit de la psychothérapie, car les problématiques varient. De même, un problème peut en cacher d’autres. 

Une thérapie brève suffit pour certaines personnes pour régler leur problème très rapidement. Ce qui n’est pas le cas chez d’autres patients. 

Par exemple, pour une phobie comme celle de l’avion, les séances peuvent varier entre 6 à 12, ce qui peut coûter entre 300 à 1000 euros. S’agissant de l’agoraphobie, elles peuvent aller de 16 à 24 séances et coûter entre 800 à 2000 euros. 

Est-il possible de négocier les tarifs de la consultation ?

Afin d’éviter que la thérapie vire à l’asphyxie financière, les psychologues peuvent vous permettre de négocier les tarifs. Il va quand même falloir que vos revenus justifient votre demande. 

Pour ne pas essouffler financièrement le patient, chaque thérapeute développe sa propre solution. Ainsi, il peut baisser le prix jusqu’à un seuil donné. Aussi, il faut souligner qu’il existe des organismes qui proposent des aides aux personnes les plus démunies. 

La sécurité sociale prend-t-elle en charge les thérapies ?

Les patients sont remboursés quand le spécialiste qui s’occupe d’eux travaille comme un psychiatre. Il faut quand même noter que bon nombre de praticiens ont un DESS en psychologie clinique ou détiennent des diplômes d’organismes indépendants. 

Il n’est donc pas possible de rembourser à ceux-ci leurs actes. En fait, la psychothérapie repose sur un acte volontaire. En cas de remboursement, l’engagement du client risque d’être moins important.